Porsche 911 : laquelle choisir ? Le guide complet pour acheter une 911 personnalisée et adaptée

Une Porsche 911 GT3 à pleine puissance sur circuit
Porsche 911 GT3

En mai 2017, Porsche a célébré le millionième exemplaire de 911 produit par la marque allemande. 8 générations plus tard, couvrant plus d’un demi-siècle, la grenouille est largement victime de son succès planétaire. Les collectionneurs s’arrachent les 911 classiques et la marque essaime les déclinaisons des 911 actuelles (gamme 992), une trentaine environ ! Des Carrera les moins farouches jusqu’aux indomptables GT, la gamme s’étend presque à l’infini. Quelle Porsche 911 choisir ? Porsche 911 Carrera, 911 Targa, GTS, Porsche 911 turbo S ou Porsche 911 GT3 ? Avant que vous ne soyez complètement perdu dans le labyrinthe 911, nous allons vous détailler les modèles de la gamme 911, pour que vous puissiez tracer votre route avec le bon volant. Comment choisir une Porsche ? Une question, avant tout, de plaisir et de passion.

Porsche 911 Carrera

Pour entrer dans la danse des 911, ce sont les Carrera qui ouvrent le bal. Un ticket d’entrée de plus d’une centaine de milliers d’euros pour une Carrera 992 neuve. Une base avec des performances pas vraiment basiques : un moteur 6 cylindres à plat bi-turbo 3.0 litres qui développe 385 ch, 15 chevaux de plus que son prédécesseur, la version 991 assaisonné par la boîte de vitesses PDK à double embrayage et 8 rapports. Tout ce bel attirail expédie une 911 Carrera de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, jusqu’à 293 km/h sur circuit. Des performances davantage accrues en souscrivant à l’option Pack Sport Chrono. Porsche a été largement généreux avec son entrée de gamme 911, ses équipements reprennent les grandes lignes des Carrera S. Les jantes Carrera, 19 pouces avant et 20 pouces arrière, l’écran tactile 10,9“, le système de stabilisation PSM, le Porsche Active Suspension Management (PASM), un pack Audio Plus avec 8 haut-parleurs, amplificateur intégré, le tout connecté bien évidemment ! La Porsche 911 Carrera n’est pas une Porsche au rabais et c’est une bonne manière d’accéder à l’univers mythique 911. Disponible en cabriolet.

 

🚙 Vous cherchez une Porsche 911 moins cher et 100% en confiance ?
Avec Gaillard Auto c’est enfin possible !

✅  Approuvé par Autoplus, Turbo, Auto Moto et +1700 clients ⭐️

Envoyer ma demande de recherche

 

 

Porsche 911 Carrera 4

La Porsche 911 Carrera 4 reprend la motorisation de la Carrera, 6 cylindres pour une même puissance de 385 chevaux. Des performances inchangées mais en transmission intégrale. Carrera 4 comme 4 roues motrices. Pour information, le cabriolet est légèrement moins rapide de 0 à 100 km/h, 4,4 secondes contre les 4,2 secondes affichées par le coupé. C’est donc un choix qui se résume à un confort de conduite, propulsion pour une Carrera ou transmission intégrale pour une Carrera 4. Peut-être souhaitez-vous emmener votre 911 faire des tours dans la neige ou sur des sols glissant ? Vous voulez une Carrera plus joueuse sur tous les terrains ? Nous vous prescrivons une 4 roues motrices. La Carrera 4 se décline aussi en version « cheveux au vent », et avouez que le design – ce côté plus élancé, collé au bitume – de la Porsche 911 Carrera 4 Cabriolet laisse béat.

Une Porsche 911 cabriolet blanche stationnée sur le port
Porsche Carrera 4 cabriolet

 

Porsche 911 Carrera S

Tout comme la Carrera d’entrée de gamme, la 911 dans sa version 992 s’est étoffée en puissance par rapport à la version 991, 30 chevaux de plus pour atteindre les 450 chevaux, c’est-à-dire la même artillerie que la Porsche 997 turbo. La Carrera S embarque moteur un bi-turbo six cylindres de 3 litres propulsant l’habitacle du 0 à 100 km/h en 3,7 secondes. Les puristes Porsche, pourront remplacer la boîte PDK à double embrayage 8 rapports par une boîte mécanique à 7 vitesses. Encore, une fois, le pack Sport Chrono est en option permettant de glaner quelques précieux millièmes sur le TOP 100, 0,2 seconde. Les équipements sont sensiblement les mêmes que sur sa cousine Carrera d’entrée de gamme. Les jantes montent d’une pointure passant de 20 pouces à l’avant à 21 pouces à l’arrière. Les options Porsche sont faciles à choisir en suivant les bons conseils car en concession l’affaire se corse : Porsche Dynamic Chassis Control Sport (PDCC), on retrouve le système de suspension sport (PASM), des phares LED avec fonction Porsche Dynamic Light System (PDLS ou PDLS +), Porsche InnoDrive avec régulateur de vitesse adaptatif etc. Le tout montant à des tarifs rapidement vertigineux. Chez Porsche les options sont toujours à tailler sur mesure. La Porsche 911 Carrera S est une option pour ceux qui veulent un regain de performances sur l’entrée de gamme sans pour autant tomber dans la radicalité absolue. Elle est à même de combler les puristes avec sa boîte mécanique. Un modèle toujours disponible en cabriolet.

Porsche 911 Carrera 4 S

Vous avez désormais compris le principe. Un 4 pour 4 roues motrices, la Porsche 911 Carrera 4S est le pendant de la version S en transmission intégrale. Elle est légèrement plus performante que la version propulsion, en gagnant 0,1 s sur le départ arrêté, 3,6 secondes de 0 à 100 km/h et toujours plus de grip qu’une propulsion sur des routes moins hospitalières que le Nürburgring.

La Posrche 911 Carrera 4S Cabriolet est peut-être moins destinée aux circuits fermés (c’est à discuter), mais comme toujours chez la marque de Stuttgart, le style du cabrio donne des frissons. Cet arrière généreux et arrondi coupé par la ligne des optiques a quelque chose de la perfection.

Une Porsche 911 Carrera 4S cabriolet au soleil couchant
Porsche Carrera 4S cabriolet

 

Porsche 911 Carrera GTS

La Porsche 911 Carrera GTS, avant que sa version 992 ne sorte enfin, est disponible dans sa version 991 de 2017. Version survitaminée de la S, le  moteur flat-6 est passé à 430 chevaux. Moins absolue que la GT3, la GTS reste civile et urbaine. La GTS est proposée avec un embrayage PDK automatique mais aussi en boîte manuelle. Avec cette dernière, le 0 à 100 km/h est absorbé en 4,4 secondes. La Carrera GTS s’adresse à des amateurs et/ou puristes ne voulant pas céder tout le confort à la sportivité. C’est un entre-deux délicat, savamment orchestré par des montées en régime fiévreuses. Mais, évidemment, si vous êtes du genre à apprécier ce qui vient de sortir, la mode de l’instant, la GTS est pour vous, pour le moment, un modèle Porsche à éviter.

Porsche 911 Targa 4, Targa 4S et Targa 4 GTS

La Targa est un concept, né en 1966. Ni tout à fait coupé, ni vraiment cabriolet, elle oscille entre les deux comme une indécise. Elle permet surtout de rassembler les avantages de la conduite à l’air libre tout en conservant ceux d’un coupé. Elle est de ces voitures créées pour apporter une singularité, une idée que seule un designer de génie peut trouver. Il ne lui faut que 19 secondes pour passer de cabriolet à coupé. La Targa n’est pas disponible en deux roues motrices mais peut s’équiper du moteur 385 chevaux de la Carrera ou se doper en version 4S du 450 chevaux de la Carrera S. La 911 Targa présente approximativement le même tarif qu’une Porsche Carrera S cabriolet. C’est une voiture tournée vers l’agréable, vers l’agrément, de celles qu’on sort les week-ends lumineux sur des routes touristiques et des chemins de traverse. Elle ne cède rien à l’univers 911 originelle, mais elle explore plus son plaisir de conduite que sa sportivité radicale. De nombreuses éditions spéciales viennent pimenter le modèle historique Porsche, à des prix… tout aussi spéciaux.

Vous souhaitez profiter d’un modèle alliant sportivité et polyvalence ? Découvrez la Targa 4 GTS pour encore plus de plaisir et de sensation sur les routes.

Porsche 911 Targa rouge dans un décor rouge
Porsche Targa 4

 

Porsche 911 Turbo

Juste entre la Carrera S de 450 chevaux et la 911 turbo S de 650 chevaux, il y avait de la place. La 911 Turbo s’y est engouffrée avec ses 580 chevaux. Un 6 cylindres à plat à double turbocompresseur que les aficionados de la gamme 992 connaissent bien envoie cette Porsche 911, du 0 à 100 km/h, en 2,8 secondes pour une vitesse maximale de 320 km/h, que vous ne pourrez guère apprécier que sur circuit ou sur les autobahns de son pays d’origine. Elle est affiche des prix nettement inférieurs que sa version S, Superstar. C’est un compromis pour qui ne veut pas se contenter d’une Carrera sans tomber dans l’extravagance et les tarifs du haut de gamme.

Porsche 911 Turbo S

Ne vous y trompez pas, « turbo » affirme plus un nom générique qu’une vraie dénomination du moteur. L’ensemble de la gamme 911 est muni d’un moteur turbocompressé. Quelles différences alors avec les autres modèles de la gamme ? Approximativement, tout. Et surtout l’essentiel. Chez Porsche, c’est une constante, nouveau modèle, égal, bodybuilding à Stuttgart. La 911 Turbo S comme la Porsche 911 Turbo S Cabriolet dans sa version 992 est gonflée de 70 chevaux par rapport à la 991 datée de 2013 pour délivrer grâce à un moteur 6 cylindres à plat, 650 chevaux en 4 roues motrices, un 0 à 100 km/h en 2,7s. Vous venez de rentrer de plain-pied dans l’univers Supercar. Esthétiquement, déjà, les normes sont revues à la hausse, une carrosserie plus large que les Carrera à l’arrière de près de 5cm, des prises d’air latérales et un aileron  qui lui confère un rendu général agressif. La boîte reprend les 8 rapports PDK mais agrémenté d’un différentiel central à régulation électronique Porsche Traction Management (PTM). Une joueuse, une sportive qui n’oublie pas le luxe intérieur à grand renfort de cuir et de carbone, avec des sièges ajustables 18 positions ou l’écran multimédia 10,9“. Mais sachez, que l’esprit 911 habite la Turbo S, le compte-tour analogique n’a toujours pas été supplanté par les marqueurs digitaux. Vous pensiez qu’une transmission intégrale ne rimait pas avec la glisse et le plaisir sur circuit ? Vous vous êtes fourvoyés. La Porsche 911 Turbo S est une sportive, qui vous dessinera un sourire dès la première accélération. À réserver aux joueurs et aux audacieux.

Porsche 911 GT3

Aileron arrière en col-de-cygne et diffuseur arrière aux grandes lamelles, son style révèle son caractère. Réglages, aérodynamisme et performances : c’est une voiture de sport faite pour lâcher la bride en route close. La GT3 embarque un moteur atmosphérique, 4.0 litres et 6 cylindres à plat, presque inchangé par rapport à celui de la GT 3 Cup et qui assure le 0 à 100 km/h en 3,4 secondes, demeurant éloigné des 2,7 secondes de la Turbo S. La 4ème génération de GT3, sortie début 2021 est dirigée par une boîte manuelle, double embrayage PDK à 7 rapports. Les puristes des circuits n’auraient rien supporté d’autre !

 

Porsche 911 coupé, Porsche 911 cabriolet ou Porsche 911 Targa ?

Presque tous les modèles de série Porsche se déclinent en cabriolet, propulsion comme transmission intégrale. C’est un choix de carrosserie Porsche qui est évidemment largement dicté par les conditions climatiques mais aussi par la future utilisation de votre voiture. Quoi qu’on en dise, l’agrément de conduite et les performances sont moindres sur un cabriolet par rapport à un coupé protégé des éléments. Mais la conduite à l’air libre décuple le plaisir de profiter de la route. Nous aurions bien une réponse à la question, mais elle ne va pas vous convenir… Prenez les deux !? Une pour chaque humeur, une pour aspirer la route avec cette position de conduite si spécifique à Porsche et une autre pour « cruiser » au soleil, cheveux au vent, à l’appel de la route et de la liberté. Oui, le cabriolet, c’est de la poésie. Et si vous ne pouvez vraiment pas trancher, reste la Targa, ce mythe ni tout à fait coupé, ni tout à fait cabriolet. Un arceau argenté au milieu, une vente Porsche 911 sur dix : le choix de la déraison.

Porsche Turbo S grise coupé et Porsche Turbo S cabriolet blanc
Porsche Turbo S

 

L’essentiel à retenir

Quelle Porsche 911 choisir ? Une gamme pléthorique pour une voiture mythique

  • Porsche 911 Carrera : une entrée de gamme mais façon Porsche, ce qui veut dire un haut de gamme pour les 9/10ème de la planète automobile.
  • Porche 911 Carrera 4 : l’entrée de gamme avec 4 roues motrices pour plus de confort par tous les temps
  • Porsche 911 Carrera S : une Carrera plus élaborée, polyvalente et performante. Au regard du budget, elle a de solides arguments à défendre par rapport aux autres 911.
  • Porsche 911 Carrera 4S : la version sportive de la Carrera en 4 roues motrices. Un sacrilège pour les puristes, plus de confort au quotidien pour les autres.
  • Porsche 911 GTS : elle sera présentée dans sa version 992, en 2021. Pour l’heure, la version 991, est un compromis entre performances et confort qui peut quand même se décliner avec une boîte manuelle pour les éternels amoureux de la pointe/talon et levier.
  • Porsche 911 Targa 4 et Targa 4S : Une voiture à la carrosserie si particulière, à la fois coupé, à la fois cabriolet, pour profiter des deux aspects de ces conduites. Une mise en place de 19 secondes suffit pour se retrouver à l’air libre. Du plaisir.
  • Porsche 911 Turbo : elle est venue compléter la gamme entre la Carrera S et la Turbo S. Des performances qui commencent à défrayer la chronique, 580 chevaux.
  • Porsche 911 Turbo S : quel phénomène ! 640 chevaux et de quoi vous faire oublier vos a priori sur les 4 roues motrices et leur comportement sur circuit. Une sportive jouissive.
  • Porsche 911 GT3 : sortie en mai 2021, son design en dit long sur ses buts avoués : la sportivité extrême, le comportement en mode compétition et la location du Nürburgring.

 Les autres articles que vous devriez lire