Porsche : les modèles à éviter

Écusson Porsche

Porsche est un constructeur connu pour la fiabilité de ses voitures. Rouler en Porsche est souvent synonyme de rouler en toute sécurité. Néanmoins, certains propriétaires de ces véhicules rapportent quelques soucis techniques, notamment les « casses moteur ». Ce type d’incidents a été rapporté sur des Porsche 997, 996 et même sur des Boxster. Il ne touche pas uniquement les voitures d’occasion mais a également été rapporté sur des véhicules à louer. Quels sont les problèmes du moteur rencontrés chez Porsche ? Comment les éviter et bien choisir sa Porsche ? Vous trouverez les réponses dans cet article.

Les Porsche avec roulement à billes

Un roulement présent dans certains moteurs Porsche est considéré comme leur véritable talon d’Achille. Ce roulement ne pose pas de problèmes à priori, mais il a été installé sur un moteur pas très bien conçu. De ce fait, la détérioration de ce roulement au fil du temps peut, par un effet boule de neige, engendrer de graves problèmes moteur, nécessitant même le remplacement de celui-ci.

 

🚙 Vous cherchez une Porsche moins cher et 100% en confiance ?
Avec Gaillard Auto c’est enfin possible !

✅  Approuvé par Autoplus, Turbo, Auto Moto et +1700 clients ⭐️

Envoyer ma demande de recherche

 

Les modèles concernés

Fort heureusement, ce problème ne touche pas tous les moteurs Porsche. Il a d’ailleurs été très vite détecté par les ingénieurs de la firme et corrigé sur les modèles produits après 2016. Les principaux modèles ayant ce problème de roulement à billes sont les Boxster 987 et 986, les Porsche 997 et les 996 (essentiellement les 3,4L et 3,6L).

 

Le problème d’IMS

L’IMS chez Porsche signifie InterMediate Shaft, littéralement Arbre Intermédiaire. Dans le cas des modèles cités précédemment, cet arbre intermédiaire situé à l’arrière de la voiture n’est plus monté sur un palier mais sur un roulement à billes. Au bout d’un certain temps, les joints entre le roulement et le moteur s’usent et deviennent moins efficaces. Cette usure laisse s’infiltrer l’huile à l’intérieur du roulement. L’huile va dissoudre la graisse qui lubrifie le roulement à billes. Ainsi, les billes finiront par se casser à cause de l’absence de lubrification suffisante. Les fragments résultants vont se propager alors dans tout le moteur, d’ailleurs, on peut suspecter ce phénomène en trouvant du chrome dans l’huile de vidange. Enfin, la conséquence à long terme est le détachement de l’arbre intermédiaire de la distribution, c’est-à-dire que le véhicule ne pourra plus rouler pour un bon moment.

 

Comment éviter une casse moteur ?

Le meilleur moyen pour éviter une casse moteur est d’assurer un entretien rigoureux pour sa Porsche. Il faut avant tout veiller à effectuer les vidanges d’huile de moteur à la fréquence préconisée par le constructeur. Si cette huile contient de la limaille, les techniciens Porsche penseront directement à vérifier l’état du roulement et de l’arbre de transmission. Par ailleurs, cette pièce est souvent remplacée au même temps que le kit d’embrayage, le plus souvent par simple précaution. En effet, certaines pièces s’usent au bout d’un moment même si l’entretien se fait de manière optimale. Il vaut mieux remplacer ces pièces au bon moment avant de devoir faire face à des pannes qui vous coûteront beaucoup plus cher.

Compteur Porsche

Le problème de surrégime

Les voitures Porsche ont toujours été équipées des meilleures technologies disponibles au moment de leur conception. L’une des plus importantes pour le suivi des voitures Porsche est la mise en place de mouchards dans le moteur qui peuvent renseigner les techniciens sur tous les détails liés à l’utilisation de la voiture.

 

Qu’est-ce que le surrégime

Le surrégime signifie que le moteur d’une Porsche a été mené à ses limites les plus extrêmes. Une voiture qui a été utilisée fréquemment en surrégime est une voiture qui a été malmenée et a sûrement dû subir des dégâts importants sur le moteur. Un surrégime se produit lorsqu’un conducteur appuie trop brusquement sur l’accélérateur sans changer le rapport de vitesse au bon moment. Ce problème ne touche pas seulement les jeunes conducteurs mais peut arriver même aux meilleurs par inadvertance. Si le temps passé en surrégime peut passer inaperçu sur la plupart des voitures, la technologie adoptée par Porsche peut vous renseigner là-dessus de manière fiable, tout simplement en consultant le rapport PIWI de la voiture.

Vérification avec le test PIWI

La lecture d’un rapport PIWI peut vous renseigner très précisément sur les surrégimes subis par la voiture Porsche. Un rapport PIWI détaillé, lu par un expert, lui permettra de consulter ce qu’on appelle les plages de surrégime. Ces plages allant de 3 à 6 seront affichées successivement, ainsi que la durée pendant laquelle le moteur a roulé sur ces plages. Plus simplement, si votre véhicule a connu des surrégimes en plages 4 ou 6 pour des durées significatives, le technicien Porsche saura directement que la voiture a été très mal conduite. Le moteur sera sans doute endommagé. La présence de ces plages de surrégime peut faire perdre à une voiture la garantie Porsche Approved, tout simplement car l’état de la voiture ne sera pas la conséquence d’un défaut de la voiture mais à sa mauvaise conduite. En revanche, la présence de plages de surrégime élevées n’ayant duré que quelques secondes n’est pas significative et ne représente pas un réel problème pour la voiture. C’est pour cela qu’un rapport PIWI doit toujours être lu par un expert pour éviter les arnaques.

Quels sont les dommages suite à un surrégime ?

Le surrégime met le moteur à rude épreuve, en particulier l’arbre de transmission. Outre la consommation importante de carburant en surrégime, la lubrification présente dans l’arbre de transmission aura tendance à s’user plus rapidement. Une fois à sec, la transmission aura de gros risques de se détacher et provoquer une cassure moteur qui vous fera passer quelques jours en atelier pour les réparations. Le kit d’embrayage, lui aussi, est une des victimes du surrégime. Une mauvaise transmission des rapports de vitesse est un facteur de dégradation important de l’embrayage. Le système de freinage quant à lui souffrira de manière indirecte. Imaginez seulement le rythme de croisière d’une voiture en surrégime et les freinages fréquents pour arrêter le véhicule surtout si celui-ci roulait en milieu urbain.

L’essentiel à retenir

En somme, les voitures Porsche sont réputées fiables mais vous pourrez néanmoins rencontrer quelques problèmes. Évitez les modèles avec roulement à billes pour être plus tranquilles. Mais surtout, assurez-vous de bien conduire et bien entretenir votre véhicule pour lui assurer une plus grande longévité.


 D’autres articles qui pourraient vous intéresser